Opérateurs, comment analyser vos campagnes d'emailing ?

Nous étudions régulièrement, dans ce blog, l’opportunité pour les opérateurs télécoms de développer leur stratégie digital. Que ce soit pour le positionnement de votre marque sur le web, des techniques marketing ou encore le pilotage de votre stratégie.

L’un des piliers du webmarketing est l’emailing. Que ce soit par le biais d’une Newsletter ou bien une stratégie de marketing automation, difficile pour une entreprise d’échapper à l’envoi d’email marketing pour faire grandir sa communauté et son chiffre d’affaire.

KPI emailing

Mais quels sont les indicateurs de performances (KPI) de vos campagnes mails ?

1. le taux d'ouverture
2. le taux de clic
3. Le taux de désinscription
4. le taux de délivrabilité
5. les campagnes d'emailing chez les opérateurs télécoms

1. Le taux d'ouverture

Le taux d’ouverture est un pourcentage qui correspond au nombre d’ouvertures de l’email par rapport au nombre d’emails envoyés et délivrés.

Evidemment, plus votre taux d’ouverture est élevé, meilleures sont vos campagnes. Cela permet surtout d’estimer le taux d’engagement de votre communauté et la qualité de votre liste de contacts.

Prenons un exemple simple. Dans votre base de données opérateurs, vous n’avez pas segmenté votre liste en fonction des fonctions de vos clients ou prospects : dirigeants, techniques, commerciaux, ADV et vous adressez un email très technique sur des protocoles types SNMP avec un objet tout aussi compliqué. Il apparait évident que votre email serait très peu ouvert.

Conseils :
Personnalisez le champ des destinataires
Segmentez votre base de données
Choisissez le bon timing d’envoi (si vos emails sont envoyés le Mercredi matin et ouverts le Jeudi soir, vous améliorerez votre taux d’ouverture en programmant votre campagne le Jeudi à 17h).

blog emailing

2. Le taux de clic

Le taux de clic est un pourcentage qui correspond au nombre de clics sur un lien par rapport au nombre d’emails envoyés et délivrés.

Qu’un email soit ouvert est une bonne chose, que votre communauté clique dessus en est une autre. Le but d’une stratégie d’emailing est de rediriger vos clients et prospects sur votre site web et les offres que vous proposez.

C’est un indicateur de performance de vos emails très important sur les points suivants :
La pertinence de vos offres
L’efficacité de vos « Call to action », c’est-à-dire les boutons sur lesquels votre cible doit cliquer pour rejoindre votre site web. Il est préférable de les mettre bien en évidence comme par exemple :

IoT chaîne de valeur

3. Le taux de désinscription

Vous aurez toujours la sensation d’être trahi, comme si un être cher vous quittait. Cependant, c’est une bonne opportunité pour améliorer votre stratégie via plusieurs questions simples :

Pourquoi se sont-ils désinscrits ? Vous pouvez en profiter pour insérer un questionnaire sur la page de désinscription pour récolter et analyser les données
Ai-je bien mis en place un système de mail de confirmation ? En effet, le taux de désinscription est beaucoup plus faible avec un double opt-in.

4. Le taux de délivrabilité

La délivrabilité mesure le taux d’arrivée de vos emails dans les boites emails de vos abonnés. Chaque expéditeur d’email a une note qui qualifie sa réputation (consulter son score sur SenderScore).
Cette note dépend de plusieurs facteurs. Que ce soit le nombre d’emails envoyés, le taux de plainte ou le taux de rebond (qui est l’inverse du taux de délivrabilité, si vous avez 90% en délivrabilité, vous avez 10% de taux de rebond… CQFD !). Plus votre note est basse, moins vos emails arriveront à destination. Le meilleur moyen pour garder une bonne réputation est de nettoyer sa base de données régulièrement.

5. Les campagnes d'emailing chez les opérateurs télécoms

Afin de comparer ce qui est comparable, il est toujours opportun de se référer à une notion de marché. Certaines activités ont un taux de réactivité et d’engagement très forts comme la santé ou les services au consommateur (+de 25% de moyenne d’ouverture et +4.7% de taux de clic moyen).

Le secteur des opérateurs télécoms est, selon Sendinblue, dans la tranche haute avec un taux d’ouverture moyen de 23.1% ainsi qu’un taux d’ouverture moyen de 3.6%.

D’ailleurs… N’oubliez pas de vous inscrire à notre newsletter avec le formulaire ci-dessous

publié le 27/03/2019

Inscription newsletter