Le RGPD, de nouvelles opportunités pour les opérateurs télécoms alternatifs ?

Commençons par rappeler ce qu'est le RGPD :

Le RGPD entre en vigueur ce Vendredi 25 mai 20118. En quelques mots, toutes les entreprises vont devoir passer d’un stockage et usage de données à un traitement exigeant entrainant leur responsabilité. L’amende annoncée pouvant aller jusqu’à 4% du chiffre d’affaires mondial consolidé sème un vent de panique.

Mais pour les opérateurs télécoms, est-ce la tempête annoncée ou bien une réelle opportunité ?

rgpd et opérateurs de service

Le RGPD, une contrainte absorbée par les opérateurs télécoms

Les opérateurs de service traitent de facto des centaines de milliers de données qui rentrent dans le cadre du RGPD. Nous vous invitons à lire notre article à ce sujet.

Cette nouvelle règlementation et ses exigences sont connues depuis deux ans et ils ont, normalement, eu le temps de se mettre à jour et d’en saisir tous les tenants et aboutissants au risque de s’exposer aux sanctions.

D'un autre côté, les opérateurs télécoms alternatifs s'adressent, majoritairement, à des entreprises qui n'ont peut-être pas eu le temps, ou la capacité de traiter ce sujet. Les opérateurs télécoms alternatifs se démarquent des mastodontes (SFR, Orange…) par leur proximité et donc la possibilité de fournir des solutions sécurisées mais surtout adaptées afin de les aider à être plus facilement aux normes.

L'opérateur joue déjà un rôle clef dans la stratégie d'entreprise et de sa sécurité de ses données

L’ opérateur télécoms alternatif répond aux attentes des entreprises en fournissant des services de connectivités et de voix correspondant aux besoins de l’entreprises. Voici ce que l'on peut retenir pour chacun de ces domaines :

La connectivité

Outre les services classiques fournis aux entreprises, à savoir le xDSL ou la fibre, les opérateurs télécoms alternatifs proposent également des solutions de sécurités. Que ce soient les technologies MPLS (Multi-Protocol Label Switching) et VPN (Virtual Private Network). L’opérateur a donc déjà un pied dans cet aspect de sécurité d’accès aux données pour son client.

La communication/voix

C’est le deuxième volet de service de l’opérateur et là où il va jouer un rôle clef. Au-delà de la VGA, du Trunk SIP ou du Centrex, l’ opérateur de services peut proposer des solutions de Communications Unifiées. Le traitement des informations au sens du RGPD peut être confronté à de nombreux risques (qu’ils soient intentionnels ou non). En unifiant ses communications et en mettant en place un système de surveillance des transmissions, couplé à l’utilisation d’un CRM conforme, les risque s’en trouveront grandement diminués. Cela fonctionnera uniquement si le réseau est 100% sécurisé.



Auprès de ses clients, l’opérateurs peut donc se servir du RGPD pour proposer de nouvelles solutions qui permettront aux entreprises de se prémunir contre les attaques et la fuite de données. Ils pourront également aller chercher de nouveaux leads en appuyant sur ces nouveaux leviers de croissances. Malgré son aspect contraignant, qui fait de plus en plus écho suite au scandale Cambridge analytica, le RGPD permettra aux opérateurs alternatifs proposant les solutions ainsi que l’accompagnement adaptés de se démarquer sur le marché.

Publié le 09/05/2018

Inscription newsletter